Aller à la recherche

DMOZ ouvre son blog

La célèbre communauté a décidé de communiquer sur son activité : son blog officiel a été ouvert il y a deux jours. Pas grand chose pour l'instant mais cela risque de changer, l'objectif étant de mieux présenter les activités de l'ODP (ou Open Directory Project).

Parmi les objectifs affichés, on retrouve la volonté d'interagir avec les internautes pour mieux appréhender leurs attentes mais également de les recruter comme éditeurs de l'annuaire.

J'avais participé à une époque à l'édition des sites francophones de volleyball. Mais le manque de temps et certains problèmes relationnels avec d'autres éditeurs m'ont conduit à arrêter l'expérience. Ce qui me posait le plus problème était les files d'attente qui s'agrandissaient de manière vertigineuse et surtout les sessions spéciales pour y remédier. Au cours de ces sessions, certains éditeurs validaient les sites en attente en même pas 10 secondes, alors que Dmoz se vend comme un "annuaire humain alimenté et géré par des éditeurs bénévoles" avec "un contenu axé sur la qualité et la pertinence"... Juger de la qualité en 10 secondes, c'est un peu rude quand même...

Au delà de ces problèmes, Dmoz a perdu quelques plumes ses derniers temps. Alors que son répertoire était intégralement et régulièrement repris par Google au début des années 2000, il ne semble plus intéresser le grand moteur. Il est également passé à coté du train web 2.0 : aucune interactivité pour les visiteurs, une certaine lenteur dans les inclusions de sites... autant de points en sa défaveur lorsqu'on le compare à des systèmes comme digg ou del.icio.us, qui certes ne sont pas des annuaires mais qui semblent mieux répondre à la mode du moment. C'est d'ailleurs ce qu'ont du se dire les développeurs du moteur Ask.com lorsqu'ils ont mis en place MonAsk... L'ODP va-t-il s'y mettre à son tour ?

Page top