Aller à la recherche

Immersion périscopique

Comme vous l’avez remarqué, ce blog est en mode "hibernation" depuis quelques mois…

D’abord par manque de temps : quand on devient un (plus vraiment) jeune cadre dynamique dans une entreprise automobile française, on découvre les joies des 35 heures... ou plutôt de l’absence de 35 heures pour les cadres, qui ne comptent pas leurs heures mais leurs jours. Je le faisais déjà avant cette courte mission, mais je n’ajoutais pas deux heures et demi de transport par jour (quand ce n’était pas plus en tant de grève[1]).

Et puis… par manque de temps !! Quitter Paris pour l’Ecosse en quelques semaines pour commencer une nouvelle aventure dans le secteur de la pêche britannique n’est pas non plus une sinécure… Avec des semaines de 37 heures, même si on dépasse toujours un peu[2], il faut quelques temps avant de prendre ses marques dans la capitale écossaise.

Et enfin par manque de lien vers le monde virtuel. Ayant trouvé le téléphone portable de mes rêves[3], je n’ai pas besoin de ligne fixe et donc encore moins de connexion internet…

Je vais maintenant devoir mettre moins de cinq mois pour revenir ici…

Notes

[1] Ami lecteur, avant de me hurler dessus, rappelle-toi : un gréviste ne t’empêche pas de travailler (à moins qu’il ne bloque ton lieu de travail), il ne te facilite plus la tâche… Enfin c’est comme ça que je le perçois même si parfois il m’arrivait de trouver la grève longue…

[2] ce qui est somme toute bien loin des 45-50 heures à la française, surtout que je n’ai plus qu’une demi-heure de trajet, aller retour…

[3] Imaginez donc, payer 15 £ par mois (soit moins de 20 €) pour pouvoir appeler chaque mois 5 heures dans le Royaume Uni (utilité limitée pour l’instant vu que la famille et la majorité des amis est sur le continent) et plus de 66 heures sur Skype (oui 66 heures… 4000 minutes)…

Page top